-

Epinal

 En 1934, l’EMP de Rambouillet, la doyenne créée en 1875, ainsi que l’EMP de Saint-Hippolyte-du-Fort sont fusionnées et transférées à Epinal (Vosges).

entree epinalDés la rentrée 1934, l’Ecole Militaire Préparatoire d’Epinal accueille 700 élèves qui adoptent rapidement sa devise :

« Qui s’y frotte s’y pique », faisant allusion au chardon de Lorraine présent sur l’insigne de l’école.

insigne epinalL’école a hérité des drapeaux des deux écoles de Rambouillet et Saint-Hippolyte-du-Fort.

En 1937, le drapeau de l’école est décoré de la croix de chevalier de la Légion d’honneur et de la croix de guerre 14-18. En mai 1939, un monument aux morts à la mémoire des anciens élèves de Rambouillet et de Saint- Hippolyte-du-Fort morts pour la France est érigé au quartier Haxo de Golbey (Epinal).

En septembre 1939, la mobilisation générale est décrétée. L’école doit se replier sur Niort où les conditions d’études sont difficiles. 1940, la région est menacée par l’offensive allemande, la ville est occupée en juin ; les cadres et les élèves sont considérés comme prisonniers. L’école est néanmoins autorisée à rejoindre la zone libre, dans un premier temps à Confolens, puis à Montauban et Chomérac (Ardèche). Elle s’installe finalement en octobre 1940 à Montélimar où elle restera jusqu’en décembre 1946.

Fin 1942, la zone libre est à son tour occupée et l’EMP se démilitarise en devenant : Etablissement d’Education d’Epinal.

Après le débarquement en Normandie, les élèves rejoignent leurs familles, le maquis ou les unités régulières. À la rentrée 1944, l’école redevient l’Ecole Militaire Préparatoire d’Epinal.

En décembre 1946, l’école rejoint Aix-en-Provence pour s’y installer définitivement.

Après douze années d’existence dont seulement cinq à Epinal, une à Niort et six à Montélimar, l’EMP d’Epinal a vécu. L’EMP d’Aix-en-Provence en sera sa digne héritière. Elle conserve ses traditions et son drapeau avant que celui-ci ne rejoigne le musée des enfants de troupe à Autun.

epinal

Dans la vitrine du musée consacrée à Epinal, le «passage de témoin» entre Epinal et Aix-en-Provence est évoqué.